Pathologies Fréquentes – Clinique Podiatrique de Lanaudière

Pathologies fréquentes



Cors / Callosité / Corne

Il s’agit de couches de peau épaisses et dures qui se forment aux endroits de friction et de pression. Une corne est une plaque de peau indurée à l’avant-pied ou au talon alors que le cor est un point précis de corne souvent très douloureux. Les cors se retrouvent principalement entre les orteils, sur les orteils ou sous l’avant pied.

Le podiatre pourra procéder à un soin des pieds lorsque vous présentez ce problème. Il élimine la corne à l’aide d’un scalpel. Cette procédure est non douloureuse puisque la corne n’est pas innervée. De plus, le podiatre pourra vous prescrire des crèmes appropriées si nécessaire, pour diminuer l’épaisseur de la corne ou pour retarder l’apparition de celle-ci.

Pied d’athlète

Il s’agit d’une infection fongique très courante qui attaque la peau du pied. Cette infection est aussi appelée tinea pedis. L’infection peut être causée par une hypersudation, un contact avec une peau contaminée ou une diminution du système immunitaire. La peau prend une apparence rougeâtre, pèle et des vésicules rouges peuvent être présentes. De plus, des fissures entre les orteils peuvent apparaitre. Par ailleurs, une démangeaison peut être ressentie par le patient.

Une crème antifongique est le principal traitement. Il existe des crèmes en vente libre ainsi que des crèmes sous prescription qui sont plus efficaces. Le podiatre est apte à diagnostiquer le tinea pedis et à vous prescrire un plan de traitement adéquat pour vous.

Onychomycose

Il s’agit d’une infection fongique qui s’en prend aux ongles. Lorsque les ongles sont atteints, ils deviennent jaunâtres, friables et plus épais. L’onychomycose n’occasionne aucune douleur, sauf si l’ongle devient très épais ou incarné. Souvent, le pied d’athlète est aussi diagnostiqué lors du même rendez-vous, car l’onychomycose et le tinéa pedis proviennent du même organisme.

Le podiatre est apte à diagnostiquer l’onychomycose et à vous aider à trouver le bon traitement. Plusieurs solutions topiques existent pour s’en défaire ainsi qu’un médicament oral, prescrit par votre médecin de famille. Le podiatre fera des suivis avec vous pour s’assurer de l’efficacité de votre traitement et vous donnera quelques conseils!

Ongle incarné

Il s’agit d’un ongle douloureux qui pousse dans la peau. Il en résulte une inflammation, une rougeur ainsi qu’un bourgeon de peau très sensible au toucher (qu’on appelle granulome). L’ongle incarné est appelé onychocryptose dans le jargon médical et peut se produire sur n’importe quel ongle. Cependant, l’ongle du gros orteil est souvent le plus atteint.

Le podiatre est apte à procéder à une intervention chirurgicale mineure sous anesthésie locale s’il le juge nécessaire. Cette intervention consiste à retirer la portion de l’ongle incarné et à brûler la racine, pour que la portion douloureuse ne repousse pas. Le post-opératoire de la chirurgie est dans la majorité des cas peu douloureux et vous permet de continuer vos occupations quotidiennes. De plus, les résultats sont en majorité très esthétiques.

Verrue plantaire

Les verrues plantaires sont causées par un virus. Elles sont contagieuses et le plus souvent d’apparence indurée et avec des points noirs. Celles-ci peuvent occasionner des douleurs lorsqu’elles sont sur la surface plantaire du pied. Elles se transmettent par contact direct.

Les produits en vente libre à base d’azote liquide sont souvent peu efficaces au niveau plantaire puisque la peau est plus épaisse à cet endroit. C’est pourquoi le podiatre utilise des traitements autres que l’azote liquide qui sont beaucoup plus efficaces.

Pied plat

Un pied plat est un pied qui présente une arche plantaire basse ou nulle. Certaines pathologies peuvent être associées à un pied plat comme les oignons, les orteils marteaux, les douleurs au niveau interne des genoux et les lombalgies.

Si le pied plat est symptomatique, il est recommandé d’être examiné par un podiatre pour déceler l’origine des douleurs. Plusieurs traitements s’offrent à vous. L’orthèse plantaire est prescrit chez un enfant afin de corriger la position de son pied et soulager les symptômes, s’il y en a.

Pied creux

Le pied creux présente une arche plantaire très haute. Certaines pathologies peuvent être associées à ce type de pied comme les douleurs sous les gros orteils, les douleurs externes aux chevilles et une mauvaise absorption de chocs au sol.

Si le pied creux cause des ennuis, il est important d’aller consulter un podiatre pour déceler l’origine du problème. Plusieurs traitements s’offrent à vous. Les orthèses plantaires peuvent être prescrites pour bien rétablir les pressions plantaires.

Oignon

L’hallux valgus est l’appellation médicale de l’oignon. Il s’agit de la déviation du 1er métatarse vers l’interne et du gros orteil vers l’externe. Il en résulte alors une déformation et l’apparition d’une bosse au niveau de l’articulation. De plus, celle-ci peut être rouge et enflée à l’occasion. Celui-ci est causé par plusieurs facteurs et cette déviation est le plus souvent progressive. Pour en énumérer quelques-uns, les facteurs génétiques, le pied plat, une mauvaise biomécanique du pied, une arthrite rhumatoïde, une chaussure trop étroite peuvent causer ou augmenter les symptômes de l’hallux valgus.

Le podiatre pourra procéder à un examen biomécanique et évaluer l’origine du problème. Si la cause provient d’un problème associé à la biomécanique du pied tel un pied plat il vous recommandera le port d’orthèses plantaires. Celles-ci permettront de diminuer la progression de la déviation et la douleur en améliorant l’alignement articulaire de celle-ci.

Névrome

Il s’agit de l’inflammation d’un nerf causée par un coincement de celui-ci entre deux os du pied, habituellement les métatarses. Le patient va alors ressentir des engourdissements, des chocs électriques et des fourmillements au niveau des orteils. Les symptômes sont plus intenses lors du port de souliers fermés.

Si vos douleurs sont causées par un névrome, le podiatre pourra vous donner des conseils sur les chaussures et aussi vous parler des traitements les plus efficaces. Le podiatre peut avoir recours aux injections de cortisone et aux orthèses plantaires pour parvenir à soulager vos douleurs.

Fasciite plantaire (Épine de Lenoir)

Il s’agit de l’inflammation du fascia plantaire inséré au niveau du talon. Celui-ci forme l’arche de votre pied. Une inflammation du fascia peut se créer lorsque la mécanique de votre pied ne fonctionne pas adéquatement. Communément appelée l’épine de Lenoir, une épine osseuse peut se former sur l’os du talon. Par contre, ce n’est pas l’épine qui cause la douleur mais bien l’inflammation de la structure qui s’y rattache.

Le podiatre pourra procéder à un examen biomécanique et évaluer l’origine du problème. S’il le juge nécessaire il vous recommandera une orthèse plantaire afin de rétablir les pressions ainsi que l’alignement des membres inférieurs. Par ailleurs, il pourra procéder à des thérapies manuelles en intégrant le laser thérapeutique. Il peut aussi procéder à une injection de cortisone ou à la prescription d’anti-inflammatoire.

Tendinite du tendon d’Achille

Il s’agit de l’inflammation du tendon d’Achille qui relie le mollet à l’os du talon derrière la cheville. Plusieurs causes peuvent être à l’origine de cette inflammation. La sollicitation excessive du tendon étant une des principales causes. La course, la marche en montagne, les sauts et un changement de chaussure avec un talon plus plat peuvent aussi être en cause. Une douleur est souvent ressentie derrière la cheville et celle-ci peut être plus aigue le matin ou au début d’une activité physique.

Le podiatre pourra procéder à un examen biomécanique et évaluer l’origine du problème. Par ailleurs, il pourra procéder à des thérapies manuelles en intégrant le laser thérapeutique. S’il le juge nécessaire il vous recommandera une orthèse plantaire afin de rétablir les pressions ainsi que l’alignement des membres inférieurs. Des talonnettes ainsi que des anti-inflammatoires peuvent faire partie du plan de traitement.

Entorse de Cheville

Une entorse est définie comme un étirement ou une déchirure partielle d’un ou des ligaments de la cheville. Une entorse est souvent causée par un faux mouvement, de mauvais souliers ou une chute lors d’une activité sportive.

Votre blessure doit être évaluée par votre podiatre pour en déterminer la gravité et vous expliquer les traitements appropriés. Le podiatre pourra vous prescrire des radiographies, s’il le juge nécessaire. Un traitement avec thérapie manuelle, laser et tapping peut soulager la douleur, selon le grade de votre entorse.

Trouble biomécanique

Un trouble biomécanique est un débalancement postural pouvant être causé par une musculature déséquilibrée ou un membre inférieur plus court que l’autre. Par conséquent, le patient peut ressentir des douleurs dans le bas du dos, aux genoux et aux chevilles.

Ce trouble est alors visible à la marche et peut être analysé par un podiatre pour en déceler l’origine. Certains problèmes posturaux peuvent être résolus avec les orthèses plantaires.